Découvrir les Mées

Le Village et ses alentours

Découvrir les Mées

Les Mées, en provençal Lei Meas de l’occitan meya, qui signifie meule de blé, pour désigner les Pénitents. C’est un village de 4000 habitants qui offre un joli panorama. Dans le centre, on trouve de belles maisons en pierres apparentes, des petites ruelles étroites… La chapelle Saint-Roch et l’église Notre-Dame de l’Olivier sont des endroits agréables à visiter. Le sentier des Pénitents est un itinéraire de 2h qui permet de découvrir cette roche particulière qu’est le Poudingue, formée il y a quelques millions d’années par consolidation des débris rocheux arrachés à la chaîne alpine et roulés par la Durance.

Cette curiosité géologique, longue de 2.5 km, surplombe le village. Le chemin de la Colle quant à lui mène sur le haut plateau, au-dessus du village, où s’étendent les champs de lavande (floraison juin/juillet).

Les Mées

Les oliveraies

Les Mées est la plus grande commune oléicole des Alpes de Haute-Provence avec près de 80.000 oliviers autour du village. Un musée (situé à la sortie du village en direction d’Oraison) est consacré à l’histoire et la fabrication de la réputée l’huile d’olive des Mées et il existe un parcours balisé de 3,6km, le « Chemin de l’Olivier », qui permet de découvrir ces oliviers multi-centenaires. Plusieurs moulins à huile sur la commune peuvent se visiter toute l’année. 

Arbre symbole de paix, cultivé depuis des millénaires, l’olivier est arrivé en Provence avec les Grecs s’établissant à Massilia. Répandu vers l’intérieur de la Provence par les Romains, il s’est implanté aux Mées il y a environ 2000 ans. Attesté au Moyen-Âge, il se développe, particulièrement au XIXè siècle où il remplace les vignes atteintes du phylloxera. Actuellement, Les Mées, avec 90 000 arbres, est la 1ère commune oléicole des Alpes de Haute-Provence.

De nombreuses plantations nouvelles, avec des densités de 300 à 400 arbres à l’hectare, concourent à cette situation. L’aglandau est la variété dominante, elle donne à l’huile le goût du fruité vert. L’irrigation par aspersion accompagne généralement ces plantations. Étant situés en zone Nord, les arbres sont moins sensibles au gel qui reste cependant un fléau majeur (gel de 1956). Des parasites comme la cochenille (arbres noirs à cause de la fumagine), la mouche de l’olivier (piqûres dans le fruit) sont également à surveiller. La récolte s’effectue en novembre/décembre. Pour obtenir un litre d’huile, il faut 4 à 5 kg d’olives.

L’A.O.P. (*) « huile de Haute-Provence » décernée en 1999 et les nombreuses médailles obtenues dans les salons agricoles témoignent d’une qualité exceptionnelle.

(*) anciennement AOC

Les Mées

Sur le Chemin des Oliviers

Moulin des Pénitents

Le moulin des Pénitents utilise l’olive Aglandau pour obtenir une huile d’olive fruitée avec un goût d’artichaut et d’herbes fraîches. 

  • L’huile d’olive de Provence AOC possède un goût fruité vert qui se caractérise par un l’herbacé, par l’artichaut cru, avec des arômes de noisette et de banane.
  • L’huile d’olive Goût à l’ancienne est issue d’olives maturées. Elle possède un goût légèrement beurré avec des arômes de cacao et d’olives confites.

Horaires ouverture 

Du lundi au samedi : 9h00-12h00 et 15h00-18h00.

Le dimanche en période estivale : 10h00-13h00 et 14h00-18h00

04 92 34 07 67

lemoulindespenitents@huilerie-richard.com

www.moulin-des-penitents.fr

Moulin Salvator

Le domaine Salvator s’occupe d’oliviers pluri-centenaires depuis 1902. Nous vous accueillons au moulin pour déguster nos cuvées d’huile d’olive médaillées du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 ou sur RDV.

Sophie et Frédéric PINATEL

Domaine Salvator 04190 Les Mées

moulin@domainesalvator.fr

06 29 40 77 73 / 06 29 40 68 03

www.domainesalvator.fr

Les Mées

L’impressionnante ferme solaire de La Colle

Sur ce plateau fleurissent aussi les 340.000 panneaux de l’impressionnante ferme solaire de La Colle qui s’étend 70 hectares, pour une importante production d’énergie renouvelable, permettant ainsi au village de Mées de contribuer à l’effort du département et du pays pour le développement durable.

Découvrir les Mées

Le Lac Joël Siguret

Le lac Joël Siguret est un site de la réserve Ornithologique de Haute-Provence. Le tour du lac se boucle facilement en 30 mm et peut être l’occasion d’un moment de détente ou d’une balade en famille. On peur y voir de nombreux oiseaux, notamment des hivernants.

Le printemps est la période propice à l’observation des oiseaux migrateurs et nicheurs. L’hiver est également une période intéressante d’observation car de nombreux migrateurs viennent hiverner sur le lac et les passereaux sont plus faciles à repérer dans les arbres qui ont perdu leurs feuilles.

Les Mées

Les paysages et l’histoire du Carré des pins

En intégrant le programme européen ALCOTRA « l’Aventure géologique », le « Carré des pins » met en lumière les richesses patrimoniales, végétales et paysagères qu’additionne ce site naturel de balade, de loisir et de détente.

Une signalétique se décline en une vingtaine de panneaux informatifs, et ce lieu patrimonial intègre un circuit pédestre que l’on emprunte depuis le centre du village. Bordé de part et d’autre par le camping et les rochers des Pénitents, le sentier ludique invite le visiteur à découvrir l’environnement végétal et ses raretés, à l’instar de l’érable de Montpellier. Ce cheminement instructif vise aussi à rouvrir une page historique au cours de laquelle la main de l’homme est venue dompter les catastrophes naturelles qui s’abattirent sur la commune, provoquées par les débordements orageux du torrent de la Combe.

Pour se préserver du déferlement, entre 1782 et 1788, deux barrages furent échafaudés en fond de vallon, avec le percement du tunnel de « la mine » sur 300 mètres à travers la roche, aux fins d’évacuer les eaux de pluie vers la Durance. C’est à la fin du XIXème siècle que la plaie des inondations sera véritablement résolue, grâce au reboisement des collines environnantes, en l’occurrence sur site, la plantation de grands pins joignant l’utile à l’agréable.

Les hammeaux

Des Diabisse et des Pourcelles

A Dabisse

En 1870, l’église St Blaise de Dabisse est construite pour remplacer celle de Saint-Honorat devenue trop petite. Elle est ornée de douze vitraux remarquables, restaurés par la commune des Mées, avec le concours de la Fondation du patrimoine.

Aux Pourcelles

Aux Pourcelles sont à découvrir les deux constructions patrimoniales que sont le puits et le vieux four à pain, restauré en 1992 par un chantier de bénévoles et remis en fonctionnement.

Découvrir les Mées

Les pénitents

Le village des Mées doit sa notoriété aux rochers étroits qui se dressent sur plus de 100 mètres de haut sur la commune. On les appelle les Pénitents des Mées en raison de leur forme longue et étroite, certains y ont vu une procession de moines coiffés d’une capuche pointue.

D’après la légende il s’agirait des moines de la Montagne de Lure pétrifiés par Saint Donat au temps des invasions sarrazines et punis pour s’être épris de jeunes femmes.

Le Village et ses alentours

Les cinq chemins de randonnée à pied