Crise Sanitaire : Annonces Présidentielles du 14 octobre 2020

Un couvre-feu va entrer en vigueur dès samedi, et pour quatre semaines, en Ile-de-France et dans huit métropoles (Lille, Lyon, Grenoble, Montpellier, Rouen, Aix-Marseille, Toulouse et  Saint-Etienne). Les déplacements y seront interdits entre 21 heures et 6 heures du matin. Un système de dérogation, sur le modèle de celui en vigueur lors du confinement, va être toutefois mis en place. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 135 euros.
 
  • A l’approche des vacances de la Toussaint, aucune restriction de déplacement entre régions n’a été décidée. En outre, les transports en commun continueront d’assurer un service en soirée et dans la nuit pour les personnes contraintes de se déplacer dans les heures de couvre-feu.
 
  • Le télétravail n’est pas obligatoire, mais encouragé. Emmanuel Macron a préconisé “deux à trois jours de télétravail par semaine” dans les entreprises où cela est possible, pour “réduire un peu la pression collective”.
 
  • Le président recommande de limiter ses interactions, même dans le cadre privé, en appliquant une “règle de six” : pas plus de six convives au même moment.
 
  • Les bénéficiaires du RSA et des allocations logement auront “une aide exceptionnelle, pendant les six semaines qui viennent, de 150 euros plus 100 euros par enfant”.
 
  • Dans les métropoles concernées, les restaurants, bars, commerces et autres théâtres fermeront leurs portes à 21 heures. Il a promis un “accompagnement économique” pour les secteurs touchés